Pour vivre mieux, vivons moins nombreux…

Je vous propose de d√©buter ici une r√©flexion face au discours ambiant et actuel sur la baisse de la population de notre territoire, la Martinique. 

Nous passons sous la barre des 385000 habitants sur une √ģle qui compte 1000 km2. Soit pr√™t de 400 personnes au kilom√®tre carr√© !  Les chiffres bruts ne veulent rien dire d’autant que des zones enti√®res ne sont pas habit√©es ou habitables. Heureusement ! 

Donc il est ind√©niable que trop de population entra√ģn√© une qualit√© de vie m√©diocre. Les embouteillages permanents en sont la preuve. 

  
Mon propos est de soutenir que moins d’habitants n’est pas synonyme de r√©cession √©conomique. 

Dans un article pr√©c√©dent, j’√©voquais la course √† la croissance qui nous m√®ne, la plan√®te enti√®re vers l’ab√ģme. Et bien il en va de m√™me pour notre √ģle. O√Ļ nous m√®ne la croissance effr√©n√©e de population sur un si petit territoire ? O√Ļ ? Sinon √† la situation actuelle. 

Je prend l’exemple d’une entreprise dont l’activit√© consiste √† r√©aliser des livraisons sur toute l’√ģle. La rentabilit√© de son activit√© est directement li√©e √† son nombre de livraisons par jour. Mais si les livreurs passent plus de la moiti√© de leur temps dans les embouteillages, comment atteindre un minima de livraison ? Augmenter les prix, n’est pas une solution p√©renne, c’est √©vident. 

La racine de la faiblesse de nos entreprises r√©side dans l’obtention d’une taille ad√©quate. Pas forc√©ment toujours plus grosse, mais adapt√©e au march√©. Bien entendu, on pourrait livrer par drone, par bateau, etc. Mais √† court terme la technologie apporte une meilleure productivit√© et cons√©quemment moins d’emploi. Pour notre Martinique, l’apport massif de technologie n’est pas la panac√©e. 

Remarque : c’est pourtant bien ce qui va se concr√©tiser dans un futur proche dans notre √©conomie : moins d’actifs donc plus de productivit√© pour ceux qui travaillent et n√©cessairement un apport de technologie pour accro√ģtre les rendements. 

Cercle vicieux s’il en est; que nous pourrions rendre vertueux. 

Le raisonnement qui suit n’est pas une v√©rit√©, juste un humble chemin de r√©flexion.

Mais il est tard, la suite au prochain √©pisode… Continuez √† me suivre et √† commenter. Merci d’avance. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonn√©es ci-dessous ou cliquez sur une ic√īne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte WordPress.com. D√©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte Google. D√©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte Twitter. D√©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez √† l‚Äôaide de votre compte Facebook. D√©connexion /  Changer )

Connexion à %s